Batraciens

 

Les grenouilles surtout me fascinent. Les phares des voitures ne sont que de pâles imitations de leurs grands yeux fixés sur l’infini.
Ce sont des miroirs impénétrables. J’aime leur compagnie et je coasse volontiers avec elles dans une conversation entrecoupée de regards complices.